19 août 2012

LA LINAIGRETTE ENGAINEE ou HERBE A COTON


Les tourbières acides des Hautes-Vosges recèlent une richesse botanique originale qui ne manque pas d’attirer la curiosité du randonneur aux abords de nos lacs d’altitude. La linaigrette engainée fait partie de ces espèces remarquables et protégées dans leur milieu naturel. 


Il faut souligner que cette plante duveteuse très douce au toucher fut exploitée comme ersatz du coton avant le XX ème. Siècle en tant que duvet végétal (comme le chardon ou l’épilobe.)
La linaigrette était le plus souvent mélangée à des fibres « dures » comme le jute, le sisal, l’ortie ou le lin tout en apportant un toucher plus doux à la toile ainsi confectionnée.
On l’employait également pour le rembourrage des oreillers, des coussins mais aussi pour confectionner des mèches de lampes.
Chez TGL vous ne trouverez jamais de draps 100 % linaigrette ni même 50 % Linaigrette – 50 % Polyester. La fibre de Coton, plus douce et plus rentable, a depuis longtemps supplanté tous les duvets végétaux.
Cette douceur naturelle du coton, retrouvez la au cœur de

 notre gamme de protège-matelas 100 % coton écru 

garantie sans traitement.